/ novembre 10, 2017/ Piloter son activité marketing/ 0commentaires

WB2TR- Cardinal l'Atelier - externalisation marketingOn l’a vu précédemment, le chef d’entreprise qui joue la carte de l’externalisation de son marketing a de fortes chances de créer avec ce nouveau professionnel, une émulation et une réflexion propices à l’innovation.

Les gains pour la structure sont de trois ordres.

♦ Marketing externalisé : source d’innovation et prise de recul.
Externaliser son marketing oblige à penser et repenser sa stratégie.

• Le professionnel qui accompagne ainsi le chef d’entreprise est riche de ses expériences passées souvent en secteurs d’activité divers et missions variées. Il pose un regard nouveau sur l’activité de la société et facilite cette prise de recul.
Ce regard neuf sur les problématiques donne une meilleure perspective de l’ensemble de l’activité de l’entreprise et de son potentiel. Une appréhension élargie facilite la compréhension d’une situation et l’exploration des solutions éventuelles. Ainsi, le questionnement est plus évident et les réponses plus claires.
• Neutre, objectif, aguerri, le regard du marketeur externalisé sait pointer là où il y a un manque, là où une amélioration est à envisager.
Parfois, il facilite la prise de décision du manager qui avait bien eu conscience du dysfonctionnement ou du besoin, mais qui, inconsciemment, attendait d’être ‘’bousculé’’ pour agir.
De cette façon, prendre du recul est positif pour les jeunes pousses, notamment lorsqu’elles sont concentrées sur l’aspect ‘’technique’’ de leur innovation, alors qu’il leur faudra bien passer à un moment à la dimension marketing et commerciale du projet.
Cette prise de recul est tout aussi bénéfique pour l’entreprise souhaitant installer durablement sa position sur un marché : le responsable marketing externalisé est source d’identification de voies de diversification. Il connait des pistes, des solutions, des possibilités menées sur d’autres de ses missions qui peuvent être dupliquées et adaptées à la nouvelle situation.

Cette prise de recul est propice à l’ouverture d’esprit et à la volonté de considérer les problématiques différemment. Le professionnel extérieur donne ainsi une autre dimension à la stratégie permettant de diversifier les opportunités. Il est ainsi un facilitateur.

♦ Marketing externalisé : source d’innovation et valeur ajoutée.
Un marketeur externalisé s’inscrit en partenaire de l’entreprise. Il travaille sa mission en y apportant et en mettant à disposition de celle-ci son vécu et sa connaissance terrain éprouvée dans différents domaines.

• L’innovation induite par sa présence portera sur différents aspects de la stratégie marketing de l’entreprise. Quelques exemples : nouveaux modes de présentation de l’offre, évolution de gamme en vue d’intéresser une cible précise, mise en conformité des produits avec les normes incontournables du marché, organisation de nouveau mode de prise de commande facilitant la relation avec le client, diversification des actions commerciales et communication, etc.
• La source de valeur tient par ailleurs au fait que l’externalisation permette de professionnaliser davantage la stratégie marketing et la communication de l’entreprise en bénéficiant des compétences, des connaissances du marché et du réseau de contacts du professionnel missionné. Sources également d’innovation.
• La propre expérience du marketeur extérieur enrichit le chef d’entreprise de nouvelles connaissances et de nouveaux concepts. En faisant appel à un lui, ce sont des solutions testées ailleurs et ayant fait leurs preuves qui seront donc proposées.
Effectivement, un chef d’entreprise ne peut pas être au fait de tous les outils marketing et communication innovants, exploités actuellement. Il peut avoir entendu parlé de telle ou telle possibilité, mais le temps qu’il s’informe de son mode de fonctionnement, des résultats potentiels et de son application dans son propre contexte, souvent l’outil n’est déjà plus d’actualité. Le responsable marketing missionné est nécessairement en veille professionnelle. Il saura si tel outil est applicable et pertinent pour la stratégie de l’entreprise.
• Il est également utilisateur et prescripteur de modèles stratégiques pas toujours appréhendés par le chef d’entreprise (stratégie ocean bleu, business modèles spécifiques, analyse du parcours d’achat). Il pourra les lui prescrire sans lui faire perdre de temps, lui épargnant la recherche d’information, l’assimilation, et l’essai. Les modèles d’innovation sont de ce fait plus abordables et plus rapides à appréhender.

Cette valeur ajoutée est source de connaissances, de gain de temps, de modélisation propices à la réflexion innovante au sein de l’entreprise. En effet, le professionnel externalisé ajoute de la valeur à son savoir à chacune de ses missions pour en faire bénéficier les prochaines.

♦ Marketing externalisé : source d’innovation pour une meilleure compétitivité.
Au final, l’expert missionné porte un regard neuf et créé de la valeur.

Les solutions proposées par le marketeur sont avancées pour que la relation client soit au plus près des attentes du marché. Dès lors, cette démarche d’innovation devient aussi un gage de compétitivité. Indéniablement, quel qu’elle soit, prix ou hors prix, structurelle ou organisationnelle, l’innovation est propice à cette compétitivité.
• Véritable levier en la matière, elle aide le maintien des avantages concurrentiels durables dans un environnement global en perpétuelle évolution. Elle est alors essentielle pour assurer le développement et la croissance de tout modèle économique. Elle est même un facteur clé de succès pour l’entreprise.
• Grâce à elle, la productivité s’améliore, l’offre est de meilleure qualité, les compétences clés croissent, la rentabilité est plus évidente. Car, elle joue sur l’avantage concurrentiel, la différenciation, la performance. Par conséquent, elle est à placer au cœur des mécanismes qui contribuent à cette compétitivité puisqu’elle améliore la capacité à affronter la concurrence.

On le voit, cette compétitivité résulte du souffle de l’innovation généré par une réelle réflexion stratégique. Si elle est menée en partenariat avec le professionnel extérieur, celui-ci devient, de ce fait, un atout éloquent pour tout chef d’entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.